Skip to content

The parole à ceux qui nous nourrissent

Ils sont nombreux les agriculteurs aux portes d’Agen et il faut les écouter. I met Gilles Rey, viticulturist in Gandaille, commune of Dondas, on the tête du Domaine de la Tulipe rouge, IGP (indication géographique protégée) Vin de l’Agenais.

Gilles Rey is an agricultural engineer. After six years handed to the publish of director of division approach vignoble à société baron Philippe de Rothschild, he determined to develop into a marketing consultant to auprès d’exploitations réparties dans le monde entier: Chili, Jordanie, Russie et… Bordelais.

Pourquoi vous êtes-vous implanté sur ce terroir ?

Gilles Rey. “Ce vignoble avait été créé par mon arrière-arrière-grand-père sur ses coteaux du Pays de Serres qui furent une grande région viticole prospere bien avant le Bordelais. Il y avait ainsi plus de dix négociants en vins du Haut-pays, comme on les dénommait, dans la région d’Agen. Trois tonneliers étaient implantés dans l’environ proche, à Laroque-Timbaut, Beauville et ici même dans le petit village de Gandaille. versants plein sud sont propices à la tradition de la vigne. Savait vivre et produire en symbiose avec la nature…”

Remark se presente aujourd’hui le domaine de la Tulipe rouge ?

“We’ve got 4 hectares in manufacturing, soit à peu près les surfaces maximums de mes aïeuls. À trigger de la crise du phylloxéra ou bien encore du gel de fevrier 1956, il ne restait que moins d’un hectare de vignes sur le domaine agricole. Nous avons replanté depuis 2009 en différents cépages. Les treis caractéristiques du Bordelais soit merlot, cabernet franc et cabernet sauvignon ainsi que syrah, cot et prunelard pour les rouges. Chardonnay et petit manseng pour les blancs. Lastly, le jurançon noir (cépage endemic to l’Agenais) represents the bottom of the rosé vins.

Pourquoi une telle variété de cépages ?

“The primary raison is that this exploitation allowed me de faire des essais pour le compte de mes shoppers. Par ailleurs, il faut savoir que l’élaboration d’un vin est le fruit de subtils assemblages. Chaque cépage est un instrument completely different qui interpretete la mélodie du terroir. En utilisant plusieurs devices on obtient un véritable orchester philharmonique aux résultats bien plus efficaces. Les cinq cépages rouges de l’exploitation sont ainsi plus intéressants en les assemblant. Nous proposons deux gammes de vin. La Tulipe, pour des vins Structured et de garde. Les Pétales de la tulipe, plus fruités et à consommer plus rapidement. Pour notre vin haut de gamme La Tulipe rouge, je tiens à assembler tous les cépages rouges à l’exception du prunelard qui a trop de temperament (goût fruité qui n’est pas sans rappeler le pruneau) pour être assemblé et doit jouer en solo. C’est pourquoi nous avons un vin dénommé La Tulipe d’ente. Le chardonnay est, par contre, le seul cépage utilisé pou r The Tulipe blanche. Nous avons également une cuvée dénommée La Tulipe d’or un vin doux composée à 100% de petit manseng. La Tulipe rose associates jurançon noir et un peu de syrah. J’aimerais pouvoir introduire le cépage blanc vermentino (ou rolle, que l’on retrouve dans les rosés de Provence) mais l’actuel cahier des costs de l’appellation ne l’autorise pas.”

Are the laws governing the manufacturing of wines rigorous?

“Je ne vais pas rentrer dans les particulars mais il faut des autorisations pour tout et nous sommes contrôlés en permanence. Au-delà de la législation, il ya la fiscalité qui est aberrante. Nous acquittons un most d’impôts et de taxes variées dont TVA qui est de 20 % alors qu’elle n’est que de 5.5 % sur les autres productions agricoles. Tout cela est, bien sûr, dû à la présence d’alcool mais c’est incohérent. La vigne n’ est pas concernée par la Pac (politique agricole commune) et c’est très bien ainsi automobile je ne souhaite pas vivre de subventions mais de là à se sentir racketé… J’ai le sentiment qu’il n’y a pas une véritable prize de conscience de la misère qui règne dans le monde agricole. Pour amortir les conséquences de la crise Covid, les restaurateurs ont obtenu des aides importantes. C’est très bien. Mais at-on pensé à ceux qui les fournissent? J’ai été grêlé deux fois this 12 months : juin 23 and september 5. I’ve misplaced greater than 70% of my harvest extra je n’aurai droit à auc Une aide automobile je suis censé disposer d’une autre activité.”

Have you ever ever tried this for a bio manufacturing?

“Completely not. In bio, le cuivre (chemical substance comme tant d’autres) is on the base of the therapy in opposition to a severe maladie that represents mildew. reste dans les sols. Bio agriculture will not be concerned with plant diet. Nutrient contributions (azote, phosphore, potasse…) but in addition all oligo-elements (bore, manganese, zinc, molybdène… ) are hardly ever used. La vigne est à l’origine une liane qui s’accroche aux arbres, pousse à l’ombre sur un mulch (coverture de sol), très riche composé de feuilles en décomposition, mushrooms, acariens… En cultivant la Vigne en plein soleil nous la rendons fragile, un paradis pour les parasites.Je cherche à obtenir des plantes résistantes, en equilibre sur le plan nutritionnel par une method dénommée “Vivarmonie” (pour harmonie du vivant) qui repose sur deux principes.

The primary reprimanded the prince of Hippocrates: “Que ton aliment soit ton seul medicament”. Le deuxième est celui from Paracelse: “Tout est un poison, rien n’est poison, c’est la dose qui fait le poison.” En utilisant surtout le cuivre, l’agriculture bio en fait un poison. L’agriculture bio utilise aussi de l’huile de neem et des pyrèthres naturels dont beaucoup d’études considerent comme des perturbateurs endocriniens. In outre, il faudrait, au moindre doute, interdire tous les produits CMR (cancérogènes, mutagènes et reprotoxiques). Notre minister de l’Agriculture devrait tout merely interdire tous les produits dangereux au lieu de suing à notre occupation de developper la tradition bio et diviser ainsi l’agriculture.”

N’y at-il pas des organismes chargés du développement harmonieux de l’agriculture ?

“Les organismes de recherche, tel l’Inra (institut nationwide de la recherche agronomique) ont accompli leur rôle après la guerre où il s’agissait de trouver les options pour nurrir les populations. Malheureusement, l’environnement n’a pas toujours été intégré à ces recherches. In 2019, l’Inra a été changed by l’institut nationwide de recherche pour l’agriculture, l’alimentation et l’environnement (Inrae). Pour autant, peu de résultats sont publiciés. Je suis obligé d “Aller chercher toutes les publications à l’étranger. Il ya un véritable sentimente que le secteur agricole est devenu le guardian pauvre dans ce pays. Consideration au réveil des agriculteurs…”

Arrivez-vous à trouver du personnel pour les nombreuses tâches liées à la vigne ?

“C’est un gros souci. Calculent s’ils ont intérêt à travailler pour ne pas perdre leurs droits. Autrefois pour les occasionnels nous avions des taux de costs sociales réduits, ce qui n’est plus le cas. Dans ces circumstances, il est difficile de rémunérer les ouvriers de manière engaging. Cela étant, je veux insister sur le fait que nous arrivons à motiver bon nombre de jeunes. Ce n’est pas la jeunesse qu’il faut changer mais le système…”

Domaine de la Tulipe rouge – Tél. : 06 85 57 29 50 – tulipe.rouge@orange.fr – www.tuliperouge.com

In a tough context, do you suppose you should not proceed to speculate?

“Passionné, j’ai en outre transmits ma ardour à ma fille Émeline qui, heureusement pour elle, a un métier (elle est installée comme ostéopathe à Laroque-Timbaut). Je vais continuer à planter. Nous nous battons. Nous commercialisons en direct Nous vendons ainsi au domaine (mercredis et samedis from 8:30 a.m. to 12 p.m. et from 1:30 p.m. to five:30 p.m.).

Pour conclure, je souhaiterais que les consommateurs soient mieux informés de la somme de travail that represents the manufacturing of denrées agricoles. In ce qui concerne la vigne, il s’agit de pratiques culturales à longueur d’année: la taille dans le froid hivernal, l’effeuillage, l’échardage aux petits matins de juillet, le désherbage everlasting, l’ébourgeonnage, les vendanges puis toutes les étapes de la vinificación. Nous travaillons dur et cela mérite une reconnaissance.”

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *