Skip to content

The federal authorities pronounces a technique for adaptation to altering local weather

Le Canada est sur le level de se doter d’une nouvelle stratégie nationale d’adaptation au climat, le gouvernement ayant l’intention d’éliminer les décès dus à la chaleur et aux incendies de forêt, de protéger les maisons et les entreprises les plus uncovered aux risques d’inondation et d’aider les gens évacués à rentrer plus quickly à la maison.

The Minister of Civil Safety, Invoice Blair, pronounces the variation technique and a plan for the mettre en œuvre jeudi à l’Île-du-Prince-Édouard. Il le fera au nom du ministere de l’Environnement Steven Guilbeault, qui sera absent pour des raisons personnelles.

Le gouvernement décrit le documente comme un plan directeur pour identifier les risks auxquels les Canadiens sont confrontés, trouver des moyens de réduire les risques et fixer des objectifs pour y parvenir.

Parmi les objectifs, le gouvernement souhaite mieux informer les Canadiens sur ces risques, mettre fin aux décès liés à la chaleur et actualiser le program nationwide d’aide financière en cas de disaster pour non seulement la récupération après un événement majeur, mais aussi la reconstruction pour résister au suivant.

The federal government has additionally revealed an inventory of measures qu’il a l’intention d’implanter pour aider à s’adapter, and compris de nouveaux investissements dans le Fonds fédéral d’atténuation et d’adaptation en cas de disaster, et de l’ Argent pour lutter contre les incendies de forêt et produire des cartes d’inondation plus complètes pour l’ensemble du pays.

Avant de focus on des nouveaux paperwork, M. Blair et many different ministers and deputies libéraux visited sure events of l’Île-du-Prince-Édouard who had been ravaged by the post-tropical storm Fiona il ya deux mois. Cela understands the port of Purple Head, où un quai a été démoli. Un autre a été soulevé de plusieurs mètres par l’onde de tempête et un autre a complètement disparu.

The storm prompted round 660 million $ of assured dommages. By 2030, in response to the federal authorities, excessive climate situations will trigger 15 million {dollars} of damages per yr.

Mais ce chiffre pourrait être inférieur si les Canadiens s’adaptent au climat auquel nous sommes confrontés maintenante, au lieu de continuer à vivre dans un pais construit pour le climat du passé.

«Nos choix et les mesures d’adaptation que nous prenons aujourd’hui décideront du type de nos collectivités, de nos moyens de subsistence, de l’environnement et de l’économie», affirm Minister Guilbault in a communiqué revealed mercredi.

Des impacts partout au pays
This declaration accompanies the publication of an analysis of climatic impacts auxquels le Nord du Canada est déjà confronté. Le communicated prévient que dans le Nord, où le réchauffement se produit trois fois plus vite que la moyenne mondiale, «Le changement climatique produit des adjustments graves, et dans de nombreux cas irreversibles, des paisages et des écosystèmes du Nord».

Cela comprenden le réchauffement du pergélisol, l’invasion d’arbustes dans la toundra, les adjustments dans la répartition des espèces et l’augmentación des ravageurs et des incendies.

Les autres évaluations régionales ont déjà mis en garde contre tout, allant de la montée du stage de la mer dans l’Atlantique, aux vagues de chaleur plus frequentes au Québec, jusqu’aux pluies plus abundantes dans le sud de l’Ontario. In Colombia-Britannique, les incendies et les inondations pourraient survenir plus souvent.

Dans les Prairies, le changement climatique pourrait bouleverser des écoystèmes entiers, transformer la forêt boréale en parcs et en prairies et éliminer complètement certains écoystèmes de montagne.

The inevitable rechauffement
Dans la politic sur le changement climatique, l’atténuation est le mot utilisé pour désigner les actions visant à réduire les émissions de fuel à effet de serre qui imprisonnent la chaleur dans l’atmosphère, entraînant le réchauffement climatique. L’adaptation est le mot utilisé pour les actions qui ajustent nos vies au fait que la planète s’est déjà réchauffée.

Les évaluations cientifiques montrent qu’en 2016, le Canada atlantique était déjà 0.7 degré Celsius plus chaud en moyenne qu’en 1948. .5 degrés Celsius supplementary for 2050.

The variation technique will comprise particular and measurable goals sur tout, from safety in opposition to flooding to enlargement of protected areas. Mais ces objectifs sont provisionales en attendant l’approbación des provinces et des territoires.

The federal government passes 90 days to seek the advice of the provinces and territories sur le plan et les cibles, dont certaines related de la compétence provinciale.

Mia Rabson, The Canadian Press

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *