Skip to content

Saint-Simply et la communauté de communes du Pays de Lunel pleurent Hervé Dieulefès

Le maire et 1er vice-president du Pays de Lunel s’est éteint, ce jeudi matin 24 novembre, plongeant sa famille, ses amis et ses collaborators dans une profonde sadesse.

À bout de forces. Au bout de son braveness from him. Au bout de longues souffrances – physiques et morales – endurées depuis des mois, Hervé Dieulefès vient de nous quitter à l’âge de 74 ans. Quitter les siens, son épouse, ses filles et ses petits-enfants.

Quitter ses amis mais aussi quitter son village, Saint-Simply. Beaucoup le pensaient invulnérable malgré sa lutte inégale contre le mal. Qui l’aura lastly vaincu.

They’re first mandate of maiden in 1983

Saint-Simply and Hervé Dieulefès, c’est une vie commune qui se confond depuis bientôt quarante ans. C’est en mars 1983 qu’il est élu maire pour la première fois.

Menant de pair sa vie professionnelle, tout entière accomplie dans la même entreprise, Brunel Matériaux et storage, située à Lunel, il va désormais, sans faillir, tout donner pour son village: son énergie, sa power, son ambition.

Il y entraîne ses equipes municipales. Les idées fourmillent, les projets plus encore, qui prennent parfois et souvent la forme de défis, de paris qui semblent irréalisables… et qui, toujours, se réaliseront.

Mission unattainable d’en établir ici l’inventaire. Il suffit de parcourir Saint-Simply, son territoire. Partout, dans ses moindres recoins, d’ouvrir les yeux et voir les rues, les locations, les salles, les stades, les bâtiments, les équipements.

A devoted parole

Précurseur, Hervé Dieulefès innovates dans des domaines aussi importantes que sensibles et constructifs: l’eau, l’assainissement. Le village et le Sivom Saint-Simply et Saint-Nazaire, dont il était le président, s’équipent de moyens à la pointe de la technologie. Toujours premier!

Saint-Simply fait alors des vieux tandis que son maire affiche une légitime fierté. Les moyens, Hervé Dieulefès se les donne. Automobile pour toutes ces réalisations, il faut financer. Pas le temps de frapper aux portes, il les ouvre, arrache les subventions, les aides indispensibles. De contact facile, they’re réseau de l’impressionne. Ça aide, beaucoup. On l’écoute aussi et le village s’y retrouve, toujours.

Hervé Dieulefès, can be a direct fashion, pas de langue de bois, pas de temps à perdre. C’est parfois abrupt et ça peut déranger, c’est son mode de fonctionnement. Ténacité, efficacité, opiniâtreté, volonté et ambition. Rien n’est assez beau pour son village.

Mais la parole est fidèle, sans rancune. Les engagements tenus, la générosité, il sait en faire preuve aussi. Le village s’embellit d’année en année et “Il y fait bon vivre”, slogan of his first electoral marketing campaign.

Passionné de foot et ami by Louis Nicollin

Le village et ses traditions, ce sont des establishments. Hervé Dieulefès leur donne valeur et refugee. Il est devant, prend ses responsabilités de lorsqu’un préfet, par exemple, veut restreindre le cours d’une fête. Lors des programs camarguaises et autres corridas, on le retrouve dans les gradins des arènes.

Et puis il ya le foot, entre boulimie et gourmandise. Sa petite faiblesse of him. Joueur physique et rugueux quan il était jeune (pour s’imposer dans les joutes du championnat Lunel-ville), Hervé Dieulefès a depuis longtemps changé de tenue et quitté les pelous pour s’installer en tribune. Extra ardour intact.

Le Montpellier HSC comme couleur et une amitié avec Louis Nicollin qui les mène parfois à goûter ensemble les bienfaits d’une treatment à Brides-les-Bains. L’élu saint-justois accueille aussi de prestigieux visiteurs. Le premier d’entre eux : Emmanuel Macron, alors futur président de la République. Hervé Dieulefès le reçoit chez lui, dans son village de él. Nous sommes in 2016.

L’accueil est chaleureux, sans barrières protocolaires, tout en simplicité avec un verre partagé en mairie, de muscat de Lunel évidemment, et quelques pommes de Cofruid’Oc en guise de cadeau… et la prédiction d’un futur heureux pour celui qui n ‘était alors “that” minister of l’Économie. After this go to, lors de chaque congrès des maires, cellu de Saint-Simply will likely be returned to l’Élysée. Le président will seize the identical des nièrement de ses nouvelles from him.

Earlier than this go to, will probably be Carole Delga, alors secretaire d’État, who will come to the village. L’accueil est tout aussi chaleureux, de même qu’Hervé Dieulefès lui prédit un futur heureux à la tête de la Région Occitanie.

Additionally learn:
Décès d’Hervé Dieulefès, maire de Saint-Simply : l’hommage d’un territoire et du monde politique

Jusqu’au bout, from new initiatives

Pendant près de quarante ans, l’élu saint-justois a su donner impulsion, dynamisme, vie et attraction à ce village qui l’a vu naître, qu’il aimait, qui le passionnait. Jamais il n’a succombé aux sirènes electorales qui voulaient l’envoyer hors de son village de él.

The remainder are investissement à la communauté de communes du Pays de Lunel (CCPL) or il était 1er vice-president. Il ya pris toute sa half de él, a mené les projets avec détermination et énergie, en particulier avec le Pôle d’échange multimodal (PEM) de Lunel, faisant fis des anonymous administrative difficulties. Bien que diminué et très affaibli, Hervé Dieulefès nous entertainait encore ces derniers jours de nouveaux projets. Demeure un bien bel héritage mais aussi un vide immense.

À Marise, son épouse, à Myriam et Alexia, ses filles, à Stéphane et Patrick, ses gendres, à Dylan, Lilou et Dorian, ses petits-enfants, Midi Free, Et en particulier la rédaction de Lunel, adresse ses plus sinceres condoléances et ses témoignages de sympathie.

Les obsèques d’Hervé Dieulefès auront lieu mondi november 28, at 9 am, at l’église de Saint-Simply. The spiritual ceremony will likely be suivie d’un civil hommage within the polyvalent room René-Valette. L’inhumation au cimetière de la commune fera dans la plus stricte intimité.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *