Skip to content

le titre s’effondre après un énorme warning !

(Boursier.com) — Au tapis! Ubisoft Plonge de 19% a 19.4 euros après son gros avertissement sur résultats, au plus bas depuis sept ans. Évoquant un environnement plus difficile qui s’est notamment traduit par une efficiency inférieure aux attentes de “Mario + Lapins Crétins: Sparks of Hope” et “Simply Dance 2023”, le groupe a revu en forte baisse ses objectivefs financiers. Ubisoft additionally determined to drop, for the sixtieth yr, the discharge of the sport “Cranium and Bones” was held on the debut of the train 2023-2024.

Deficit train in flight

The administration anticipates, in the course of the train in course, a web bookings in extra of 10% for rapport à l’année précédente, towards a earlier goal of a croissance of greater than 10%, so long as it leads to non-operational IFRS, reflecting the drop in web bookings, the Cranium and Bones report and the dépréciation accélérée d’setting 500 MEUR of the R&D capitalisée, is sustaining attendu dans le rouge à hauteur de -500 ME, towards +400 ME visés précédemment.

ciblées restructurings

On this context, the editor of video video games goes to adapt the group with a web prevue discount on the idea of non-variable quantities of greater than 200 million euros au cours des deux prochaines années. This discount will probably be realized due to the restructurings ciblées, à la cession de sure actifs non necessities et à l’attrition naturelle habituelle. Le groupe desormais concentrer ses efforts de desveloppement sur un nombre réduit de titres, surtout ses plus grosses franchises (Murderer’s Creed, Rainbow Six, Far Cry, The Division et Ghost Recon).

For the train 2023-2024, Ubisoft noticed a non-IFRS working results of an setting of 400 ME, reflecting the required prudence as a result of present troublesome setting, all in favor of a powerful croissance of web bookings due to a line-up considerably plus riche.

The analysts sous le choc

Malgré un titre au plus bas, Oddo BHF dégrade le file à ‘neutre’ et divise son cours cible par deux, à 21 euros. The analyst was launched by the widening of difficulties discovered by Ubisoft. After the dégonflement de l’attrait spéculatif (à la suite du deal en septembre avec Tencent), the valorisation constitutes the dernier soutien à sa constructive suggestion of him. Ce n’est plus le cas après ce mega “revenue warning”…

A l”achat’ sur la valeur, Citi spoke of a “crushing revenue warning” that confirms the troublesome tendencies of the march indicated by the latest announcement of Frontier Developments. The publication on the exercise of the third quarter is “assez décevante”, however the delay of the title Cranium & Bones signifies that 2023 “resembles à une radiation efficace” from a monetary viewpoint. The corporate is sustaining confrontée au défi de convaincre les investisseurs que ses objectifs pour 2024 sont “raisonnables”, even when sure opérateurs ‘baissiers’ and verront a compensation occasion…

Nicely that the bulletins are motivated by an evolution plus giant des préférences des consommateurs, the discount of forecasts and the fait qu’il n’y a “pratiquement little probability” that the investisseurs ‘pricent’ une prime de fusion et acquisition à court docket terme Signifient que le titre devrait souffrir, observe pour sa half Morgan Stanley. La banque coupe sa cible de 52 a 33 euros mais reste à ‘surpondérer’.

Cowen abaisse le cursor from 34 to 22 euros and maintient are avis ‘efficiency de marché’. Ubisoft notes that the consommateurs flip to the jeux de méga-marque n’est “pas une nouvelle nouvelle” alors that the dealer s’inquiète depuis plusieurs années du fait that the société “consacre beaucoup trop d’argent” à des franchises non ‘A’.

Parmi les autres notes d’analystes de la matinée à signaler, JP Morgan degradé le titre à ‘neutre’ tout en coupant son targetif de 46 a 24 euros et la SocGen est pasée à ‘conserver’ avec un targetif fastened à 25 euros.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *