Skip to content

“Think about, s’il subissait les premières transformations en native, ce que le pays gagnerait en recettes!”

(Agence Ecofin) – The Zimbabwe signed an settlement of two.83 million {dollars} with the Chinese language corporations to construct the native metallic processing industries. Louis-Nino Kansoun, creator of rapport « Remark l’Afrique mentioned the alternatives supplied by lithium » We clarify the enjeux autour de cet accord et remark il pourrait inspirer d’autres pays africains.

Agence Ecofin : The protocol of settlement on the development of an industrial advanced unfold over 5,000 hectares destined to rework domestically extra metals with out lithium. Ce projet vous semble-t-il réaliste à l’heure actuelle?

Louis-Nino Kansoun: Il faut avant tout féliciter le gouvernement zimbabwéen pour être parvenu à un tel accord quand on sait à quel level the query of the native transformation of mineral merchandise in Africa is delicate. Plusieurs voix s’élèvent depuis plusieurs années sur le continent pour appeler les Etats à agir pour développer des industries de transformation locales de métaux afin d’augmenter les recettes tirées de leurs secteurs miniers. D’un autre côté, il ya quelques années quand the Emmerson Mnangagwa routine est arrivé au pouvoir, on ne pouvait pas predire ce qui se passe aujourd’hui. In impact, over the last years of the Mugabe regime, the relations between the State and the mining business had been étaient tout sauf au beau fixe et les investisseurs boudaient presque ce pays dont le potentiel minéral était pourtant immense. Sans vouloir revenir sur toute l’histoire, du chemin a été parcouru depuis par le Zimbabwe avec les investissements de plusieurs hundreds of thousands of {dollars} annoncés dans le secteur du platine, les différents accords conclus pour produire du lithium et les différentes mesures prises par le gouvernement pour Raviver l’attrait du secteur minier et augmenter les recettes qu’il en tire.

Pour en revenir à la query, il est difficile de s’avancer pour le second, automobile il s’agit encore d’un protocole d’accord et les contours de l’accord définitif doivent être d’abord fixedés. Le timing ne peut cependant pas être meilleur, automobile on assiste depuis quelques mois aux prémices d’un nouveau super-cycle des métaux comme le lithium, le cobalt, le nickel, les terres rares, and so on. For Zimbabwe, who’s selon us données le seul pays africain qui produit du lithium in 2022, il est légitime de vouloir tirer avantage de revenus directs comme indirects de son secteur minier en se positionnant sur d’autres maillons de la chaine de valeur.

AE : Dans votre rapport consecrated au marché du lithium et paru in October 2021, vous évoquez notamment la nécessité pour les Etats africains de faire plus d’efforts pour tirer pleinement profit des opportunités supplied par ce métal. Le Zimbabwe est-il sur la bonne voie?

LNK : Assurement. C’est rassurant de voir que des gouvernants ont conscience des problematiques que nous abordons dans ce rapport. Lithium is together with cobalt, one of many essential parts within the manufacture of batteries utilized in electrical automobiles. Et depuis 2020 on attende à une croissance des ventes de ces voitures que seront d’ici 10 ans les seules dans les parcs des principaux constructors cars. Throughout this era, it is not going to be till then that you will note the worth of lithium grimper sensibly and on graduation, go away it to have an aperçu with the worth of lithium hydroxyde that pays 77 {dollars} within the kilo and cell of lithium carbonate that I handed the 71 {dollars} to the kilo. Jusque-là le produit de la seule mine en manufacturing dans le pays (operated by Bikita Minerals) is exported uncooked. Think about s’il subissait les premières transformations en native ce que le pays gagnerait en recettes. Les derniers développements de l’actualité minière zimbabwéenne translated une réelle volonté de gagner plus du secteur puisque le pays compte, plus de pousser les entreprises à transformer le minerai brut en native, enhance à 5% la redevance sur la manufacturing du lithium dès janvier 2023. Mais il faut maintenant attendre de voir si toutes ces annonces se concrétisent vraiment.

AE : Exists-t-il déjà in Afrique des usines de transformation locale de métaux ?

LNK : In reality, the water on board understands that the minerals extracted from our mines are not often used instantly as ultimate merchandise (métaux et minéraux). Il doit d’abord add une première transformation dans une usine de traitement, ce qu’on appelle la minéralurgie, une étape préliminaire de la métallurgie. The metallurgy regroups in plus d’different actions similar to fonderie, refining, the manufacture of completed or semi-finished merchandise. In Africa, there are some native metallic transformation vegetation. African Gold Refinery, Uganda’s largest gold refinery, established in 2014, has tremendously contributed to permit its gold exports to double in 2019 to 1.25 billion {dollars}. On retrouve d’different raffineries d’or dans quelques africains, des usines de raffinage de cuivre en RDC et en Zambia, une fonderie d’étain au Rwanda, des fonderies de minerai de fer et d’different métaux dans des pays comme l ‘Afrique du Sud et le Ghana. Toutefois, c’est loin d’être suffisant que ce soit by way of title or même de capacités. Of plus, when on cherche des usines de transformation pour les minéraux stratégiques, the title is encore plus réduit.

AE: What are the primary obstacles to the event of an business on the peak of metallic transformation in Africa?

LNK : The transformation locale de métaux en Afrique s’est toujours heurtée à deux obstacles majeurs. The primary is celui des importants besoins énergétiques des usines de transformation alors que l’accès à l’électricité est encore un casse-tête pour plusieurs pays africains. After the données d’Oxfam, 489 million folks n’auront toujours pas entry à l’électricité in 2040 on the continent. If the very fact of the measure dans l’analyse qu’on fait de ce chiffre au vu des disparités que peuvent exist d’un nation à l’autre, on peut néanmoins it’s demanded if developper une locale de la transformation prime sur les Kisses of the inhabitants. Cependant, on peut espérer au vu des récents développements dans le secteur énergétique. In DRC, for instance, the extension of the Grand Inga hydroelectric barrage with a capability of 42 GW shall be entrusted to the Australian Fortescue in June 2021. Ineffective to rappel all of the assist locations within the venture that mounts to that time Electrical energy is not going to be extra of an issue if the continent’s renewable power potential is successfully exploited. Il faut ajouter les gran découvertes de gaz naturel effectuées récemment sur le continent ainsi que les développements en matière d’hydrogène vert. The opposite downside qu’il faut évoquer est celui du financement. Pour les Etats will defi sera de réussir à attirer, comme le Zimbabwe, des investisseurs prêts à dépenser les funds nécessaires pour constructore et installer les usines. The technique adopted by sure African international locations is to power the primary des compagnies minières. Cependant, les recettes directes pourraient être plus grandes si plusieurs pays s’associaient pour développer ensemble des complexes de transformation.

.

Leave a Reply

Your email address will not be published.