Skip to content

Flottant sauna au quai MacPherson: the opposition motion takes over

MUNICIPAL AFFAIRS. Les opposants au projet de sauna flottant au quai MacPherson se font de plus en plus insistants. Forts deux pétitions comptant prés de 800 signatures, ils espèrent convaincre le conseil municipal de Magog de renverser la vapeur à leur avantage.

Les signataires réclament un moratoire sur toutes formes de projet industrial sur le quai et sur les rives voisines du lac Memphrémagog qui sont sous juridiction municipale. Ils souhaitent freiner les intentions des promoteurs, le temps d’entreprendre une réflexion plus vaste sur les usages à permettre à cet endroit.

The instigator of the petition printed on the web site change.org, Pierre-Marie Trottier, invitations the inhabitants to sign up nice title. Regardless that they’re many, they assume that the development of a floating sauna “enormously modifies the panorama, blocks part of the view of the lake and the mountains, and the danger of porter atteinte à une necessary friar de Touladis”.

M. Trottier suggests aux citoyens d’assister à la séance publice du conseil municipal de Magog, mondi prochain (16 janvier). Il souhaite démontrer que les opposants sont nombreux afin de convaincre les élus de voter contra le projet. «The petition might be déposée quelques jours plus tôt afin d’en discusser à la période de questions», ajoute-t-il.

La pétition rappelle que le quai offerre une vue exceptionnelle. Les opposants souhaitent préserver cet «attrait distinctive» au revenue des piétonos, cyclistes, nageurs, patineurs et promeneurs qui le frequentent à l’année.

Marc Delisle quotes him craint également l’ajout d’une passerelle au-dessus du sentier glacé pour les purchasers deplacente entre le sauna flottant et les toilettes publiques. Selon lui, cet aménagement accentuera la nuisance visuelle.

“AN INVIOLABLE HERITAGE”

«Il est grandes temps que l’on considere le littoral, de la pointe Merry jusqu’au ruisseau Fortress, comme un patrimoine inviolable avant de devoir encore subir d’autres assauts de gens qui n’ont rien à faire de notre passé, de notre sérénité et de notre panorama», s’inquiète M. Delisle.

The safety of this “bien collectif” worries one other group of Magogois, who signed a commentary within the free Tribune part of our web site. Deux anciens conseillers municipaux, Serge Gosselin and Robert Ranger, disent “non merci” au sauna aménagé au quai MacPherson. Le deputé d’Orford, Gilles Bélanger (à titre personnel) partage le même avis.

«Permettre l’set up d’une platforme permanente au quai MacPherson équivaut à hypothéquer un bien collectif au revenue du privé et ouvre la porte à une commercialization élargie d’un espace qui appartient à la collectivité», s’inquiètent-ils.

Ces signataires recommend plutôt la mise en place d’une set up temporaire et modeste sur la rive du lac, un peu comme à North Hatley avec un projet-pilote de deux ans. (see plus bas)

Au second d’écrire ces lignes, la pétition out there at www.change.org rassemblait près de 700 signataires. Quant à la pétition qui circulé en versión imprimée, elle comptaitplus de 80 signatures.

Des saunas in service au lac Massawippi

Parallèle du projeté au quai MacPherson à Magog, the promoters of Solstice Sauna ont inaugurated a premiere détente set up within the area, plus exactly à la plage de North Hatley.

This pilot undertaking inaugurated on December twenty first. Contrairement aux saunas flottants proposed au lac Memphrémagog, ceux donnant sur le Massawippi sont conçus sur une plateforme sur roues. The saunas are situated sur la plage, or a cabanon can be put in close by in a vestiaire guise.

The particularité of this undertaking is that it is going to be seasonal for winter as a result of the promoters retired the installations on the finish of Might to return again on the finish of September. « Nous avons obtenu l’authorisation de faire ce project-pilote pour les deux prochaines années. Extra clearly, our village is de rester à North Hatley pour longtemps », soutient l’un des promoteurs, Frédérik Nissen, qui frequente la plage de North Hatley depuis sa jeunesse.

« On est vraiment content material, automotive la réponse des gens est extrêmement constructive et grande que ce que l’on anticipait. Certaines journées ont affiché complet grâce au bouche-à-oreille. Sure residents are déjà comenus plusieurs fois, tandis que des gens de Sherbrooke et d’ailleurs ont fait le trajet spécialement pour vivre l’expérience. »

Si certains posed la quesción, l’entrepreneur exact que ce idea saisonnier ne serait pas relevant au quai MacPherson, où le projet proposed rests plutôt sur des saunas flottants situés immediately sur l’eau. « Pour des contraintes strategies qui concernent notamment la profondeur d’eau, on ne pourrait pas avoir des saunas mobiles à Magog. C’est inconceivable. C’est la même réalité pour l’emplacement. Nous avons reçu plusieurs options de websites intéressants autres que le quai, mais c’est le seul endroit où le projet peut se faire techniquement. »

M. Nissen invite les gens à essayer le sauna de North Hatley pour mieux comprendre le idea, et peut-être pour faciliter son acceptabilité sociale à Magog. « On respect énormément les opponents, mais on diffère d’avis sur sure factors, comme sur la safety de la vue et de la frayère de touladis, signale-t-il. On préfère se fier à la science, au groupe Memphrémagog Conservation Inc. et au ministere de l’Environnement pour éviter de perturber les poissons qui viennent frayer deux semaines par année. »

OPTIMIST PROMOTERS

Au second d’écrire ces lignes, les promoters disaient toujours optimistes que le projet en sol magogois verra le jour au cours des prochains mois, et ce, malgré un vent d’opposition qui ne s’estompe guère. «On était déjà confiant, mais on l’est encore plus maintainant en voyant les gens qui adorent notre idea au lac Massawippi», ajoute Frédérik Nissen.

Les promoteurs persistent et signent, tout en disant prêt à bonifier une fois de plus le projet. Ils ont déjà abaissé la hauteur des quatre maisonnettes (deux saunas et deux vestiaires), en plus d’élargir les percées visuelles. Ils cherchent d’ailleurs une possibility avec la Ville pour éliminar la passerelle qui doit enjamber le sentier glacé afin de relier le idea jusqu’aux toilettes publices.

M. Nissen tries so as to add that they’re initiatives that differ enormously from the spas situated on the Magog periphery. «Il n’existera aucune compétition, automotive notre offerre sera complémentaire, spécifie-t-il él. Nous serons comme des camions de rue comparativement aux eating places cinq providers. »

The promoters perceive the opponents, however they rappellent that the partisans of the idea are equally robust names.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *