Skip to content

Carrefour des Echanges GBTA : inflation and outsourcing au coeur des débats

Ce jeudi 24 novembre à Paris, les ateliers entre fournisseurs et acheteurs/TM ont été suivis d’un debrief collectif et d’une session interactive où les uns ont pu répondre aux autres. Directions

The GBTA avait innové dans le format, lors d’un précédent Carrefour des Consultants Journey et MICE organized il ya tout juste un au Comet Conferences Bourse. The system avait fait mouche. Rebelote donc ce jeudi après-midi dans ce même lieu très central de Paris, avec des échanges par petits groupes, entre acheteurs, TM et fournisseurs. Une rencontre ayant ensuite donné lieu à un debrief collectif. A format de l’événement permettant de rapprocher les factors de vue, cette fois-ci autour de deux thematiques : Achats Journey & MICE – Remark realiser des économies in an inflationary context? ; In-house or outsourcing? Benefits, disadvantages, dangers – Remark garder le contrôle sur la stratégie globale ?

Julien Chambert (CBT Conseil) on the anime « melting pot ». Les premières intervenantes, au nom des acheteurs, sont venues détailer certaintes de leurs interrogaciones, mais aussi des options et finest practices permettant d’atteindre leurs objectifs – ou du moins moins de s’en rapprocher – avec un finances equal, voir en baisse, within the inflationary context. Ceci bien sûr en maintainant la qualité de service et en inscrivant davantage sa politique voyage dans une démarche plus sturdy… Cette dernière génèrant bien souvent des coûts supplémentaires.

Elise Bonnet, Challenge Supervisor chez EuroMotivation Occasions, and Sarah Messaoui, International Class Supervisor Journey & Mobility chez TotalEnergies, ont toutes deux évoqué les questions soulevés par les members aux tables rondes: Qu’en est-il du voyage important ? Faut-il limiter les déplacements ? En allonger la durée et avec benefit d’étapes pendant son voyage ? Faut-il limiter le recurs à la classe affaires ou premium eco when on voyage en avion? Remark reviser les objectifs chiffrés fixedés aux partenaires, revoir les politiques voyage sur les questions de mobilité et de RSE ? Quid du recours au practice, plus vertueux mais loin d’être toujours moins cher que l’avion? La demande más importante que l’offre pour les lieux de réunions/événementiels les most prisés, n’est-elle pas par ailleurs de nature à orienter également les prix à la hausse? Côté hébergement, ne paye-t-on pas, à l’arrivée, plus cher avec le room solely?

Remark des los réaliser des économies ? Parmi les réponses, on citera pêle-mêle la traque des coûts cachés, une meilleure adoption des utils de réservation, une half moindre du «leakage», le recurs accru à des utils de reporting, l’optimisation des contratos fournisseurs de rang 1…

Alban Saby, director Conferences & Pharma chez CWT Conferences & Occasions France, suggests moins d’opérations majeurs mais avec une viewers hybride permettant de toucher benefit de monde. Faiz Mimita, Gross sales director of BCD Conferences & Occasions, for his half souligné the necessity for anticipation because the premier levier dans le Mice, compte tenu du fait that the reservations are de plus en plus tardives, and compris de gros événements. Et de de s’interroger sur les hausses des prix passées et futures, sachante que certaines advantages ont elevated from 20 to 25%.

Stéphane Vallageas, International Lead Purchaser at Capgemini, additionally observed that « la communication (était) un gros levier, en interne mais aussi avec ses fournisseurs, pour changer les habititudes (…) Mais nous avons besoin de transparency et de decomposition des coûts pour aller argumenter« . Julien Chambert to rappelé la nécessité « d’emporter son collaborator dans son changement« . « Nous aussi devons rendre des comptes en interne », a indicé pour sa half Sarah Messaoui, soulignant l’significance d’intégrer parfois le prime administration dans les négociations. Aurélien Rodriguez, Pre-sales director at Hcorpo, a renchéri : « Nous savons que vous allez devoir vous justifier. On doit vous donner des clés et des éléments factuels pour que vous communiquiez mieux en interne« .

Ces problematiques internes ont fait le lien avec l’autre thème de l’après-midi : « In-house or outsourcing? Benefits, disadvantages, dangers – Remark garder le contrôle sur la stratégie globale ?« . Charlotte Morot, gross sales director of the HRS Group, has found the benefits of outsourcing, soit is the good thing about a contest that occurs on-line, the potential of being free of a time of labor for a very long time et fastidieux, l’opportunité de fixer un délai et un engagement sur résultat, et même de faire porter une partie de l’affect environnemental sur le partenaire. Mais cela ne va pas sans risques, dont celui d’une dépendance à l’égard du prestataire. One of many topics is properly managed by the worldwide technique. Laquelle passe par le controle de la prise de choice, le KPI (key efficiency indicator) pour determiner les indicadores de réussite, mais aussi tout un travail sur le cadrage, le suivi, le reporting et la restitution.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *