Skip to content

Axel Le Floch, le Gareth Bale de l’US Trégunc – concarneau – soccer

Legend: Très percutant sur son flanc gauche, reculant ou avançant au besoin de l’avancée des travaux tréguncois, à Plouzané, Axel Le Floch appoorte toutes ses qualités au collectif, on this reprise d’année civile.

“Au vu de la physionomie du match, c’est un très bon level pour nous, à Plouzané. Ils avaient l’habitude de jouer sur synthétique, ça se voyait. On arrive à ouvrir le rating tôt, il y’a ce rouge qui coupe tout. On recule beaucoup plus, ils ont la balle. Des qu’on a pris le rouge, on s’est mis sur le reculoir, on a started to allonger sur nos sorties de balle, par la drive des choses. On a perdu notre jeu pour maintainir ce rating en défense. On craque juste avant la mi-temps, ce qui n’est pas payé. C’est comme ça, il y’a des matches, dans une season, où il faut savoir faire le dos rond, celui-là en fait partie”, clarify Axel Le Floch

Formé au FC Rosporden, dès l’école de soccer, como Thibault Sinquin, Axel Le Floch est un vrai hazard pour les adversaires, dans ses envolées balle au pied. “J’ai eu peur quand j’ai vu que c’était lui qui filait droit vers notre however, dans les arrêts de jeu”soulignait même après le match, Hubert Castets, le coach plouzanéen.

“Our planes be part of failsse after the season debut sur nos débuts de match. On partait mollement dans nos rencontres. Par exemple, contre Kerfeunteun, en sortie de première mi-tempos, on flip 3 buts in 5 minutes. On est smart à correctir ce qui n’allait pas en poule aller, en entame de match et entame de mi-temps.relaunch Axel Le Floch

Ayant touché au groupe Nationwide, l’espace d’un été, sur la première année de Stéphane Le Mignan, à l’US Concarneau, Axel Le Floch est bon, en latéral, en milieu couloir ou en attaquant côté. Cette polyvalence appréciée fait qu’il peut parfaitement s’adapter à plusieurs schémas, même si sur ces qualités de vitesse, le fait de pouvoir partir de loin et avoir du champ de imaginative and prescient, amène son de él plus évident de él.

“J’ai eu la probability de faire partie d’un petit groupe, à l’US Concarneau, qui s’entraînait avec la Nationwide, durant l’été. C’est une superbe expérience. Ca ouvrait sur le monde professional, ça montrait aussi des exigences requises bien différentes. Il y’avait Joris (Le Roux), Marc (Mell), Baptiste (Chailloux) et Félix (Le Ley). On voulait créer une équipe, aller jouer ensemble, all chercher un bon niveau. Aller à Plobannalec partait de ce principe. Théo (Guyader) était déjà là-bas, qui nous a dit que l’ambiance était excellente. La mayonnaise n’a pas pris, c’est comme ça. Ca n’a pas pris, dès fois, il y’a des choix qui ne paient pas. Il faut juste l’accepter, ça reste une très belle expérience et je n’ai pas de remorse de l’avoir tenté”

Avec quatre factors sur les six en jeu sur cette reprise, l’US Trégunc affiche un internet mieux dans sa partie comptable mais aussi dans son jeu, avec des éléments sûrs par ligne, à ce niveau. L’impression visuelle à Plouzané est d’avoir vu une equipe en jambes, en rythme, solidaire et bien préparé sur le plan physique.

“Je n’ai by no means eu la probability d’évoluer dans l’axe du jeu. Je pense qu’au vu de mes qualités, je suis meilleur pour une équipe dans un côté. C’est aussi une volonté de notre jeu, de repartir court docket, de trouver les bons enchaînements, d’aller vers le décalage côté, pour amener des facilities et de la presence dans la floor. On despatched notre development dans le jeu. C’est beaucoup mieux depuis quelques matches. On a appris à se connaître, comme cette équipe a beaucoup bougé à l’intersaison. Bien qu’on est tous plus ou moins passedé, par l’US Concarneau, on a eu deux à trois années où nous n’avons pas joué ensemble. Il fallait remettre les automatismes, connaître les nouveaux joueurs, like Corentin Herbin, qui vient de l’Est de la France. Il y’avait une restructuring, ca a mis un peu de temps à prendre, mais là, on perçoit quelque selected d’intéressant”

Within the seventh place, in group A of R1, the US Trégunc waits to poursuivre sur la même lancée, ce dimanche, face à la reserve de Plabennec, à la Pinède. “Dans l’extra-sportif, à Trégunc, ça se passe tremendous bien. Je ne vois pas pourquoi sur le terrain, il n’y aurait pas cette alchimie. Trégunc, c’est juste à côté de chez moi. Il y’ to the household membership, the extent of curiosity in R1, and the enjoyment of jouer in a workforce that started to seek out their manufacturers”, conclut-il.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *